Yeux bleus et plumes de paon

Quel est le rapport entre les plumes d’un paon et la couleur bleue de nos yeux ?

Yeux bleus et plumes de paon, même combat ? Mais quel est le rapport ? Eh bien leur couleur structurelle.
Dit comme ça va, ça ne va pas beaucoup vous avancer… Vous voulez briller le soir du nouvel an avec une anecdote sympathique ? Lisez donc cet article.

Une couleur structurelle, c’est une couleur qui ne vient pas d’un pigment (on aurait pu dire qu’elles sont produites par des nanosurfaces élaborées, mais pas sûr que vous y voyez plus clair avec ce genre d’explications). les teintes qui l’accompagne sont produites grâce à la perturbation de la lumière qui traverse l’iris de l’oeil.

Conclusion

Verres photochromiques

Verres photochromiques, des lunettes magiques ?

Que pensez-vous des lunettes de soleil qui s’assombrissent lorsque la lumière augmente ? Ces produits, qui semblent séduire de plus en plus de consommateurs, sont en plein essor. Zoom sur les verres photochromiques.

Comment ça fonctionne ?

Pour faire simple, les verres photochromiques sont sensibles à la puissance du rayonnement UV provenant du soleil.
Un traitement chimique est appliqué sur le verre. Les molécules de ce traitement réagissent alors aux UV et s’adaptent ainsi en fonction de la quantité de lumière reçue. Magique non ?

On peut bien sûr améliorer les verres photochromiques en y ajoutant un traitement antireflet, anti-rayures ou encore anti-salissure si vous aimez faire

Hoya Vision

Diagnostic optique avec un casque de Réalité Virtuelle ?

 #TodayIsFutur

Après l’utilisation des casques VR pour soigner les phobies, peut-on s’attendre à des solutions optiques pour réaliser des diagnostiques précis sur l’oeil humain ?

C’est en tout cas le concept que souhaite proposer la société Hoya Vision Simulator. Actuellement en cours d’essai, ce programme devrait permettre de mettre en évidence avec une grande précision les dysfonctionnements observables chez l’œil humain.

Hoya Vision Simulator : Comment ça marche ?

Hoya Vision Simulator propose aux porteurs de voir une représentation en 3D, de très haute définition, de la vision qu’ils auront grâce aux différentes géométries et traitements. Avec la prescription habituelle du porteur, le simulateur

Museo dell'Ottica 3

Le musée des lunettes

Connaissez-vous le « Museo dell’Ottica » ? On vous invite à le découvrir à travers cet article : Séquence culture !

C’est en 1980 que Luxottica décide de partir à la recherche de paires de lunettes uniques, de modèles étranges, d’antiquités, sur les petits marchés et autres bazars locaux. Peu à peu, la collection s’est étoffée jusqu’à ce qu’un opticien français leur vende 150 pièces de sa collection de verres.

Après de nouvelles acquisitions auprès de collectionneurs privés, Luxottica s’est finalement constitué un stock de morceaux d’histoire très important. Il a alors été décidé que tous les objects conservés devaient être mis à la disposition du

shutterstock_211638184

Choisir les lunettes de son enfant

Si votre enfant a du mal à voir le tableau lorsqu’il est en cours alors qu’il est au premier rang, c’est soit parce qu’il dort, soit parce qu’il a besoin de lunettes.
Dans le 2ème cas de figure, il va falloir lui choisir une paire bien adaptée à sa vue…et à sa tête ! Voici quelques conseils en fonction de l’âge pour savoir quelle monture privilégier :

Si votre enfant a entre 0 et 4 ans :

Plus votre enfant est jeune, plus il supportera facilement les lunettes et apprendra à vivre avec naturellement. Et comme vous vous en doutez, à cet âge

Des lunettes pour vos visages

Quelle paire pour quelle forme de visage ?

Pas facile de choisir une paire de lunettes en fonction de son style ! Pour vous aider à vous y retrouver parmi toutes les paires sur le marché, on va aujourd’hui vous aiguiller en fonction de la forme de votre visage !

1. Vous avez un visage rond

Si votre visage est plutôt rond, alors il va vous falloir une paire en rupture avec vos courbes. Privilégiez donc un modèle aux angles prononcés, avec des verres aux couleurs vives. Vous avez un visage qui vous permet d’oser une paire fantaisiste, profitez-en !

La touche fantaisie d’une paire Nina-Ricci NR-3728…

2. Vous avez un

Cinéma 3D

Plus de lunettes 3D au cinéma ?

Va-t-on vers la fin des lunettes 3D dans les salles obscures ?

C’est en tout cas ce qu’espère une équipe de chercheurs du MIT CSAIL et de l’Institut Weizmann d’Israël, grâce à ses travaux sur la projection 3D.

Même si la technologie 3D est déjà disponible sans paire de lunettes dans certains cas (l’usage de l’auto-stéréoscopie sur la console portable 3DS de Nintendo en est un bon exemple), elle n’est à ce jour pas disponible dans les salles de cinéma.

Où en est le projet ?

Même si de nombreuses heures de travail semblent encore nécessaires pour que ce projet aboutisse, l’équipe espère bien faire sauter la barrière

De Staël

Lucas de Staël et ses lunettes pas comme les autres

Connaissez-vous Lucas de Staël ?

Si non, eh bien vous devriez lire cet article. Si oui, vous devriez lire cet article (oui, bon… lisez cet article).

Lucas de Staël a longtemps travaillé dans le design industriel pour plusieurs lunetiers. Son nom vous parle peut-être déjà, en effet, Lucas est le petit-fils de l’artiste-peintre Nicolas de Staël, du sang d’artiste coule donc dans ses veines ! Aujourd’hui, il expérimente la création de lunettes pour le moins originales dans son atelier basé à Paris. C’est en 2011 qu’il se lance dans l’idée de défaire le mode industriel et revenir à des fondamentaux. Il s’entoure alors d’une

Daltonisme

Comment voit un daltonien ?

« Comment tu vois les couleurs ? » Voilà la grande question qu’entendent en permanence les personnes souffrant de daltonisme, et pourtant, ils n’ont pas plus la réponse que vous ! Et oui, ils n’ont aucun élément de comparaison entre leur perception des couleurs et la votre ! Êtes-vous vous-même capable de décrire une couleur que quelqu’un ne perçoit pas de la même façon que vous ?

Avant de voir ensemble les différences perçues avec la vision daltonienne, comprenons d’abord ce qu’est cette anomalie, répondant au doux nom scientifique de « dyschromatopsie « …

La dyschratoma…La dychratop…Bon : le daltonisme, c’est quoi ?

Notre rétine oculaire est composée de 3

Une appli mobile exploitant les Google Glass pour les malvoyants

Une nouvelle aide technologique pour les malvoyants

Hello tout le monde,

On vous en parlait sur ce blog il y a quelques temps, les Google Glass sont laissées sur le bas côté de la route par la firme de Mountain View. Pourtant, une équipe de chercheurs exploite encore cet outil technologique; qui plus est à des fins très louables…

Des chercheurs de Luo Lab ont développé une appli mobile qui connecte le smartphone de l’utilisateur à sa paire de Google Glass. En soi, rien de bien extraordinaire, et vous allez me demander « en quoi c’est un outil aussi louable que ça ? ». Et